Pascal ROGE – Directeur Général ONET Luxembourg

L’édition 2019 du Luxembourg Sustainability Forum fait date ! Le 25 avril 2019, à l’initiative d’IMS Luxembourg, de nombreux dirigeants et personnalités étaient rassemblés lors d’une cérémonie officielle afin d’ensemble dire stop aux plastiques à usage unique.

Une dynamique inédite

Plus de 50 organisations au Grand-Duché sont en effet désormais mobilisées autour du manifeste Zero Single-Use Plastic lancé il y a quelques mois à l’initiative d’IMS Luxembourg. C’est un engagement sans précédent sur ce sujet.

Partenaire de l’initiative, le ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable fait de cet enjeu environnemental une priorité. Madame la Ministre Carole Dieschbourg, par l’intermédiaire de Marguy Kohnen, conseillère au Ministère venue la représenter, a pu à cette occasion saluer l’ampleur d’une telle mobilisation permettant la préservation des ressources et la lutte contre les déchets. « Je salue la mobilisation des entreprises dans leur lutte contre les déchets. Je les félicite pour leur prise de responsabilité et les remercie pour leur soutien dans une des priorités du ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable. Ce n’est que tous ensemble que nous pouvons réussir dans la sauvegarde de notre environnement. »

Car l’urgence à agir n’est plus à prouver. Déjà, 9 milliards de tonnes de plastique ont été produites depuis les années 1950 et seulement 9% des déchets ont été recyclés. Au Luxembourg, on compte chaque heure 3 tonnes de déchets plastiques. Preuve que l’engagement des entreprises à agir collectivement est plus que bienvenu sur le territoire du Grand-Duché.

Du concret !

Anticipant et allant au-delà de la directive européenne récemment entérinée par le Parlement européen, les organisations signataires du manifeste ont un engagement clair : supprimer d’ici à fin 2020 de nombreux objets en plastique à usage unique tels les gobelets, assiettes, couverts, pailles et bâtonnets mélangeurs, récipients alimentaires, bouteilles, paquets et emballages de chips et sucreries, ballons de baudruche, ou lingettes contenant du plastique… Un impact réel et tangible attendu puisque ce sont 121 tonnes qui sont déjà visées par le manifeste (résultat du premier audit consolidé réalisé par IMS).

Nancy Thomas, Directrice d’IMS souligne:

Il est urgent d’agir et de nombreuses entreprises ont compris le véritable pouvoir qu’elles ont d’infléchir le cours des choses. Aujourd’hui, l’impulsion collective est donnée et nous savons que le changement est en marche au sein des organisations qui disent stop à l’ultra-jetable plastique.

Cette cérémonie a eu lieu dans le cadre du Luxembourg Sustainability Forum 2019 qui dédiait une grande partie de son programme à la lutte contre l’ultra-jetable plastique (expositions pédagogique et artistique et interventions d’experts autour des solutions de remplacement). L’événement accueillait également des personnalités de tout premier plan sur des sujets aussi engageants que l’égalité femmes-hommes ou la réduction du réchauffement climatique. Le Manifeste Zero Single-Use Plastic en quelques chiffres

54 entreprises signataires, à savoir plus de 29 900 salariés
Déjà, un engagement de 121 tonnes de déchets plastiques en moins d’ici à 2020
Ce qui représente 1730km de gobelets en plastique mis bout à bout à savoir plus de 5 fois le tour des frontières du Luxembourg (359km)
3 tonnes de déchets plastiques au Luxembourg toutes les heures

L’édition du Luxembourg Sustainability Forum en bref :

35 intervenants, plus de 300 participants, 2 expositions

Des échanges autour de 4 grands enjeux :

  • SINGLE-USE PLASTICS: CHOOSE TO REFUSE
  • ÉGALITÉ HOMME-FEMME EN ENTREPRISE : VOUS AVEZ DIT STÉRÉOTYPES ?
  • TIME FOR SCIENCE-BASED ACTION
  • SURENDETTEMENT : LE LUXEMBOURG AUSSI CONCERNÉ

Des speakers inspirants dont notamment:

  • Alejandro Duran, Eco-artiste plasticien mexicain basé à New-York
  • Raphaël Liogier, Philosophe et Sociologue
  • Inès Dauvergne, Experte diversité et inclusion, Spécialiste des stéréotypes
  • Alexander Farsan, Global Head of Science-Based Target, WWF
  • Hans-Otto Pörtner, Co-Président, Groupe de travail II, GIEC
Categories: Actualité

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :